La bande dessinée original ! Découvrez le roman original ! Découvrez le roman original ! retour Écouter un épisode Découvrez la bande dessinée L'inspecteur Slim Garner mène l'enquête. A qui appartient le corps calciné que l'on a retrouvé dans les décombres de l'accident ? Le symbolisme est clair : c'est l'image de l'humanité encastrée dans son rêve technologique. Le rêve d'une civilisation déchue, fourvoyée dans le sens unique d'une pensée rationaliste obsessionnelle. Cependant l'Inspecteur Garner, ange gardien, veille au bon déroulé des destins. Parviendra-t-il à recomposer le puzzle des apparences et dévoiler la vérité ? Alternance des narrateurs, changement des points de vue : la parole est aux femmes, Laureen et Moïra. Mystérieux dialogue intérieur de deux sœurs, dans le silence et le secret de leur amour. Qui est Laureen? Qui est Moïra ? Pour la seconde fois, l'inspecteur Garner intervient et guide l'auditeur vers Mamy, la mère de Laureen et Moïra. Il y trouve Virginia, une mystérieuse jeune fille. Qui est-elle ? Virginia, 12 ans, prend la parole. Fille de Moïra, élevée par Laureen, elle s'interroge à propos de Sergius : serait-il son père ? Nouveau changement de narrateur : le destin resserre sa trame. La route conduit Sergius, Moïra et Virginia sur la plage de Malibu. Les voici, enfin réunis, plus que jamais proches l'un de l'autre. La révélation est à portée de la main, mais comment toucher la présence de l'Autre ? On respire le souffle de l'Aimé, on perçoit l'Absolu de sa présence, cependant voit-on réellement le secret de son Etre ?
DBR-RADIO BP 16 27 240 DAMVILLE Haute-Normandie France
Marine Drive , un roman métaphysique Le roman, conçu en deux parties, est édifié sur les archétypes du Redoublement puis de l'Inversion. En première partie, le récit donne et dépose en ce qui devra naître à la réalité en seconde instance. Toute chose dite viendra à sa plénitude en un second temps, le temps de la concrétisation, nécessairement féminin. Aussi la deuxième partie du roman, entièrement écrite au féminin, offre-t-elle la réponse du réalisme à ce qui, autrement, resterait confiné à la virtualité. Il n'est de réalité sans féminité. Parole est donnée aux femmes, substance même de la forme réaliste. Roman Sur-réaliste ? L'approche anthropologique romanesque est nécessairement descriptive, mais ici l'ouvrage forme une unité où le récit métaphorique — le théâtre de nos existences — se formalise, débouchant, au-delà du jeu des apparences, sur le récit même d'une pensée : ce que nous croyons être des pensées parce que ce sont les nôtres, celles que nous estimons tellement vertueuses parce que personnelles, tout cet univers de l'égotisme chimérique se dissout pour laisser la place à la pleine puissance de la pureté conceptuelle. Ce roman, récit à double portée, voit le déroulé de la narration exécutée avec le contrepoint d'un codage. Ce que veulent les êtres se voit modulé ou contrarié par ce que l'Invisible exige, dans un univers où chacun n'est qu'un neurone au service d'une unité cérébrale immense dont la grille transparaît comme un calque. Ce livre donne à voir les combinaisons fastueuses, le réseau inextricable, le tumulte de la pensée à l'instant même de son surgissement dans l'esprit, "labyrinthe des chemins du possible, hasards tracés", oui ces rues, ces routes existent ! Nous avons tous en nous Sergius et Moïra , leurs obscurités sont nôtres, leurs secrets aussi. Ils résident dans notre "Cité Intérieure" où chaque instant est un pas qu'y réalise notre vie dans son inlassable activité, engendrant le bien et le mal nécessaire, le vrai et le faux, le beau et l'horrible. Tous les contraires qui sont dans l'homme, qui le font homme, nourrissent la trame de ce roman dans sa combustion : l'apparition du vrai — la fin du Voyage — est à ce prix : l'éveil d'une conscience à soi-même exige la dissolution du mirage, pour affronter la claire surface de la réalité. Marine Drive est un roman métaphysique.
Pour découvrir, écouter, entendre (ou ré-entendre) la série Marine Drive : En hommage à notre ami Bernard-Pierre Donnadieu, demandez la rediffusion de la série en contactant : RADIO France, France-Culture Service des dramatique et de la fiction 116 Avenue du Président-Kennedy 75 016 PARIS Pour découvrir le roman : Pour découvrir la bande dessinée : Les radios associatives désirant diffuser ce feuilleton peuvent contacter : Radio France Marie-Annick Huet, responsable des Editions sonores marie-annick.huet@radiofrance.com Téléphone : 01 56 40 24 21
Marine Drive est une œuvre insolite. Au départ, c'est un roman pour lequel l'auteur obtint un prix régional de littérature. Les deux premiers chapitres, fonctionnant comme une nouvelle à part entière, ont été publiés tels quels dans le Magazine de la Nouvelle. Cette nouvelle, à son tour, a été adaptée pour la radio et diffusée sur les ondes de Radio France Alsace, réalisation Raymond Oster. Une deuxième adaptation a été confiée à France-Culture qui l'a produite sous la forme d'une dramatique de 40 mn. Dans le rôle principal : François Marthouret. Fort de cette expérience radiophonique, sous les bons conseils d'Alain Pollet-Rouyer, directeur des programmes-fictions à Radio-France, le texte intégral du roman initial a été entièrement repensé par son auteur, adapté et mis en dialogue pour un grand feuilleton d'une durée de 300 minutes, produit par France-Culture. L'adaptation, mise en onde par Marguerite Gateau, — prix Radio Italia — saluée par Télérama, est sidérante. De nouvelles pistes d'écriture et de réalisation radiophoniques ont été explorées si bien que Marine Drive reste, depuis près de 20 ans, une œuvre d'avant-garde. La dimension systémique de la pièce met l'auditeur à forte contribution et l'engage pleinement dans l'intrigue… Une intrigue magistralement interprétée par Bernard-Pierre Donnadieu qui signait là, dans la peau de "Sergius Birdon", sa toute première interprétation pour le média radiophonique. Cette adaptation radio a ensuite été mise en image par le dessinateur Pierre Duba qui en a fait une bande dessinée tout aussi surprenante : le choix du noir et blanc, sobre, concis, sous un trait puissant… Cette B.D. est parue sous le même titre aux éditions Six Pieds sous Terre , à Montpellier. Une BD dont les rares exemplaires sont aujourd'hui des collectors… Le roman original est à nouveau disponible.
Écouter un épisodeMarine Drive, La fin du Voyage feuilleton radiophonique de Dominique Blumenstihl 15 épisodes de 28 mn Avec Bernard-Pierre Donnadieu, Claude Brosset, Claire Chancel, Yves Reynaud… Réalisation Marguerite Gateau, France-Culture (prix radio Italia). Un film radiophonique extraordinaire ! Scénario : Passion de deux hommes, deux frères adoptifs, à la poursuite d'une femme, Moïra. Passion d'un frère en quête de son plus-que-semblable, Sergius. La quête des deux frères démarre par un accident de voiture : Sergius décède, tandis qu'une opération chirurgicale fantastique, entreprise par le professeur Vong et Laureen Careti, sauve le narrateur d'une mort certaine. Cependant, le narrateur — régénération des cellules nerveuses et chirurgie esthétique — subit une mutation : "je" devient un autre. Se glissant dès lors dans la peau de son frère disparu, le narrateur s’installe chez Laureen, la femme qui le sauva. Habité de la double-mémoire — la sienne et celle de son frère Sergius — il voit surgir d'obsédants souvenirs. Les siens propres, mais aussi ceux de son frère. "Qui suis-je" ? "Qui sont les autres" ? Qui est Laureen, qui est Virginia ? Qu'est devenue Moïra ?
Marine Drive, La fin du Voyage